Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli

du 6 juillet 2022 au 22 janvier 2023

Du 6 juillet 2022 au 22 janvier 2023, le musée des Arts décoratifs met à l’honneur l’œuvre audacieuse et inspirante d’Elsa Schiaparelli, créatrice italienne, dont l’inspiration s’est nourrie d’une relation privilégiée avec les artistes du milieu de l’avant-garde parisienne des années 1920 et 1930. Près de 20 ans après la rétrospective qui lui a été consacrée en 2004, le musée a souhaité revisiter son œuvre afin de faire redécouvrir au public sa fantaisie novatrice, son goût du spectacle et sa modernité artistique.

« Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli » réunit 577 œuvres dont 212 costumes et accessoires de mode, mis en regard de 365 peintures, sculptures, bijoux, flacons de parfum, céramiques, affiches et photographies signées des plus grands noms de l’époque, de Man Ray à Salvador Dalí, de Jean Cocteau à Meret Oppenheim ou encore d’Elsa Triolet. Cette grande rétrospective met également en lumière l’héritage du style Schiaparelli avec des silhouettes interprétées par de célèbres couturiers lui rendant hommage : Yves Saint Laurent, Azzedine Alaïa, John Galliano, Christian Lacroix. Daniel Roseberry, directeur artistique de la maison Schiaparelli depuis 2019, interprète l’héritage d’Elsa Schiaparelli. L’exposition est présentée dans les galeries de la mode Christine & Stephen A. Schwarzman dans une scénographie poétique et immersive confiée à Nathalie Crinière.

Acheter un billet

• Billetterie individuelle
• Billetterie groupes en visite libre

La réservation en ligne est fortement recommandée pour les visites prévues les samedis et dimanches

Pratique

Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais-Royal, Pyramides ou Tuileries
Bus : 21, 27, 39, 68, 69, 72, 95

• Plan d’accès
• Horaires et tarifs


#ExpoSchiaparelli
#SchiaparelliExhibition

Commissaire général
• Olivier GABET, Directeur des musées des Arts Décoratifs

Commissaire
• Marie-Sophie CARRON de la CARRIÈRE, conservatrice en chef du patrimoine au département mode, collections de 1800 à aujourd’hui

Scénographie
• Agence NC / Nathalie Crinière

Exposition conçue par le Musée des Arts Décoratifs, Paris.

Réalisée avec le soutien de Schiaparelli.

Avec la participation de Marina Kellen French et de The Anna-Maria et Stephen Kellen Foundation.

Présentation

« Travailler avec des artistes tels que Bébé Bérard, Jean Cocteau, Salvador Dalí, Vertès et Van Dongen, avec des photographes comme Honingen-Huene, Horst, Cecil Beaton et Man Ray, avait quelque chose d’exaltant. On se sentait aidé, encouragé, au-delà de la réalité matérielle et ennuyeuse, qu’est la fabrication d’une robe à vendre. »
Shocking life, Elsa Schiaparelli – 1954

Elsa Schiaparelli, détail de la Cape « Phoebus », hiver 1937-1938
Laine et broderie. Musée des Arts Décoratifs. Don Elsa Schiaparelli, UFAC, 1973
© Valérie Belin

Dans notre époque contemporaine qui conçoit le dialogue étroit entre mode et art comme une évidence, plus que jamais Elsa Schiaparelli semble de notre temps, en couturière « inspirée » comme elle aimait à se définir elle-même. Élevée dans un milieu humaniste et érudit, Elsa Schiaparelli (1890-1973) a embrassé la mode en ne reniant jamais sa profonde fascination pour l’art et pour les artistes, tout en devenant autant créatrice que femme d’image, s’amusant de la haute couture comme d’un kaléidoscope, robes du soir, tenues de ville, modèles sport, accessoires, et parfums. Esquivant les pesanteurs d’un milieu social, elle lui offre la liberté d’explorer les formes et les inspirations, celles qu’elle construit avec fougue et humour avec ses amis artistes, dont nombre la considère pleinement artiste elle-même.

Elsa Schiaparelli en collaboration avec Salvador Dalí, Robe du soir, 1937
Soie
© Philadelphia Museum of Art

Mêlant approches thématiques et chronologiques, l’exposition s’organise sur deux niveaux autour des moments- clés de l’œuvre d’Elsa Schiaparelli, enchaînant les collections les plus remarquables, d’année en année, dont certaines, en lien avec les artistes complices, fonctionnent telles les sources sensibles de sa créativité. Irriguant le parcours de l’exposition, ces thèmes artistiques rythment les étapes de la vie d’Elsa Schiaparelli. La salle d’introduction, espace spectaculaire, immersif, plonge le visiteur dans un environnement total dédié aux dessins des collections de Schiaparelli conservés par centaines : ils mettent en évidence l’étendue de l’œuvre de la couturière. L’éveil de l’artiste à la mode et à la modernité est exploré ainsi que le rôle déterminant du couturier Paul Poiret dont elle fait la connaissance en 1922. Véritable mentor, il révèlera sa vocation de couturière.

Jean Clément, Collier, 1938
Métal doré monté sur tissu. Musée des Arts Décoratifs
© Photo : Les Arts Décoratifs / photo : Jean Tholance © Adagp, Paris, 2022

Elsa Schiaparelli confectionne alors des sweaters à motifs en trompe-l’œil, idée aussi géniale que radicale, et s’éveille parallèlement au goût de l’Art déco notamment au contact de Jean Dunand qui signe pour elle une robe raffinée dont les plis sont peints à la laque. Puis elle inaugure une riche série de collaborations qui illuminent une constellation d’artistes : ainsi Elsa Triolet, Jean Cocteau et Salvador Dalí pour ses collections de mode et d’accessoires.

Elle développe son sens aigu du détail à travers des modèles largement inspirés par l’esthétique surréaliste, détournant motifs et matériaux les plus étonnants : plastiques transparents, boutons en forme d’écrevisse, « poches tiroirs », homards. Elle inspire tout autant Man Ray et devient son modèle : de nombreuses photographies témoignent de cette complicité fructueuse.

L’exposition se poursuit avec les collections thématiques qu’Elsa Schiaparelli initie seule autour des sources d’inspirations qui lui sont chères : l’Antiquité italienne, la nature et la musique.

La collection « Païenne » est un clin d’œil à l’Antiquité en référence aux métamorphoses d’Ovide, la collection « Papillon » est une ode aux insectes (source d’inspiration partagée avec les artistes surréalistes), la collection « Musique » de 1939 semble étirer et allonger à l’infini la silhouette de la femme moderne.

George Platt Lynes, Salvador Dalí, 1939
Photographie
© Estate of George Platt Lynes

Le tandem mythique formé par Elsa Schiaparelli et Salvador Dalí, mué par un goût piquant du scandale et de la provocation artistique, est mis en lumière dans une salle qui lui est dédiée révélant l’iconique « robe homard » ou le célèbre « chapeau chaussure », sorte de bibi surréaliste. Le second étage s’ouvre sur une reconstitution des salons de couture d’Elsa Schiaparelli, alors situés au 21 place Vendôme à Paris qu’elle inaugure en 1935. Pour l’aménagement et la décoration des intérieurs, elle fait appel à Jean- Michel Frank pour ses lignes épurées, ultra chic et élégantes. Elle y habille les extravagantes de la planète et y acquiert une renommée internationale.

Leonor Fini et Fernand Guéry-Colas, Flacon de parfum Shocking, 1937
Cristal et verre
© Archives Schiaparelli © Adagp, Paris, 2022

La « cage aux parfums » révèle l’écrin de ses originales créations olfactives dont le fameux « Shocking » qui deviendra un succès mondial, donnant tout son sens au génial sens du marketing de la créatrice.

L’accent est également mis sur l’art complexe et luxueux de la broderie : Elsa Schiaparelli fait en effet appel à la maison Lesage pour la réalisation des broderies sur mesure comme le font de nombreuses maisons de couture depuis 1924. Les collections des années 1938 et 1939 convoquent l’imaginaire de la « commedia dell’arte », s’inspirant des personnages de la comédie italienne du XVIIIe siècle, haute en couleurs, la collection dite « astrologique » à laquelle elle mêle des références baroques liées à Versailles et au Roi Soleil, avec la célébration du XVIIe siècle français, et enfin la collection « Cirque » avec ses somptueux boléros brodés de chevaux, d’acrobates et d’éléphants. Les créations d’avant-guerre montrent une silhouette cigarette plutôt étroite tandis que celles de l’après-guerre sont plus amples et plus construites.

Marcel Vertès, Schiaparelli, 21 place Vendôme, 1953
Collage et peinture sur panneau
© Archives Schiaparelli

Le parcours s’achève sur les silhouettes contemporaines réalisées par Daniel Roseberry avec un final spectaculaire traduisant avec sensibilité et force l’inspiration surréaliste de son éminente fondatrice.

En vingt-cinq ans, Elsa Schiaparelli fait de la mode une respiration naturelle de l’avant-garde, un terrain de jeux où réinventer autant la femme que la féminité, l’allure autant que l’esprit, en une œuvre qui reste d’une actualité saisissante. Elle incarne une vision d’un Paris éclatant et vibrant, curieux de tout, s’amusant de chaque nouveauté.

Elsa Schiaparelli, Robe du soir, Été 1939
Soie. Musée des Arts Décoratifs
© Les Arts Décoratifs / photo : Christophe Dellière

C’est cette incroyable liberté de création que l’exposition souhaite offrir aux visiteurs, liberté de surprendre, liberté de dialoguer, liberté d’être soi-même, à travers modèles, dessins et bijoux dont nombre d’entre eux, des milliers pour les dessins en particulier, ont été donnés en 1973 par Elsa Schiaparelli à l’Union française des Arts du costume, dont le Musée des Arts Décoratifs conserve les fonds. Comme un dernier geste moderne, celui de préserver son héritage artistique pour le transmettre et permettre ainsi que l’histoire continue, intemporelle, celui d’avoir vécu son art comme le lieu fécond des croisements les plus inattendus et les plus fertiles.

Activités pour adultes, jeune public et en famille

Individuels ADULTES

Visite guidée adultes (15 ans et +)
Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli

Costumes et accessoires de mode sont mis en regard de peintures, sculptures, bijoux, flacons de parfum, affiches et photographies signées des plus grands noms de la période surréaliste (Man Ray, Salvador Dalí…) afin de faire découvrir au public la fantaisie et la modernité artistique de la créatrice Elsa Schiaparelli à l’avant-garde de la mode des années 1920-1930.

DURÉE : 1H30

Image : Elsa Schiaparelli, détail de la Cape « Phoebus », hiver 1937-1938. Laine et broderie. Musée des Arts décoratifs. Don Elsa Schiaparelli, UFAC, 1973 © Valérie Belin

Jeudi 7 juillet 2022 de 18:30 à 20:00
Samedi 9 juillet 2022 de 16:00 à 17:30
Jeudi 25 août 2022 de 18:30 à 20:00 Réserver
Jeudi 1er septembre 2022 de 18:30 à 20:00 Réserver
Vendredi 2 septembre 2022 de 12:30 à 14:00 Réserver
Jeudi 8 septembre 2022 de 18:30 à 20:00 Réserver
Samedi 10 septembre 2022 de 16:00 à 17:30 Réserver
Vendredi 16 septembre 2022 de 12:30 à 14:00 Réserver
Samedi 17 septembre 2022 de 16:00 à 17:30 Réserver
Jeudi 22 septembre 2022 de 18:30 à 20:00 Réserver

Guided tour in English
Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli

Dive into the the bold and exciting creations of Italian couturière Elsa Schiaparelli who drew much of her inspiration from her close ties to the Parisian avant-garde of the 1920s and 1930s. Costumes and fashion accessories are set against paintings, sculptures, jewelry, perfume bottles, posters and photographs signed by the greatest names of the surrealist period (Man Ray, Salvador Dalí...) to introduce the public to the fantasy and artistic modernity of the designer Elsa Schiaparelli

TIMING : 1H30

Elsa Schiaparelli, Details of the “Phoebus” Cloak, Winter 1937-1938. Wool, silk and embroidery. Musée des Arts décoratifs © Valérie Belin

Vendredi 8 juillet 2022 de 12:30 à 14:00 Réserver
Samedi 9 juillet 2022 de 11:30 à 13:00 Réserver
Samedi 27 août 2022 de 16:00 à 17:30 Réserver
Vendredi 9 septembre 2022 de 12:30 à 14:00 Réserver
Vendredi 23 septembre 2022 de 12:30 à 14:00 Réserver

Individuels JEUNES ET FAMILLES

Atelier 4-6 ans
Clin d’œil

Fantaisie et effet de surprise sont au rendez-vous de cet atelier dédié à la créatrice de mode Elsa Schiaparelli. Dès la visite de l’exposition, les enfants sont invités à retrouver, dessiner les décors et les accessoires inspirés du corps humain. En atelier les formes de l’œil, de la bouche ou encore de la main sont transformés pour la création d’un spectaculaire masque-chapeau.

DURÉE : 2H

Image : Elsa Schiaparelli, Manteau du soir (détail), Hiver 1938-1939. Laine, soie et porcelaine. Musée des Arts Décoratifs © Les Arts Décoratifs / photo : Christophe Dellière

Mardi 12 juillet 2022 de 10:30 à 12:30 Réserver
Mardi 23 août 2022 de 10:30 à 12:30 Réserver
Jeudi 25 août 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 14 septembre 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 21 septembre 2022 de 10:30 à 12:30 Réserver
Mercredi 28 septembre 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver

Atelier 7-10 ans
Clin d’œil

Fantaisie et effet de surprise sont au rendez-vous de cet atelier dédié à la créatrice de mode Elsa Schiaparelli. Dès la visite de l’exposition, les enfants sont invités à retrouver, dessiner les décors et les accessoires inspirés du corps humain. En atelier les formes de l’œil, de la bouche ou encore de la main sont transformés pour la création d’un spectaculaire masque-chapeau.

DURÉE : 2H

Image : Elsa Schiaparelli, Manteau du soir (détail), Hiver 1938-1939. Laine, soie et porcelaine. Musée des Arts Décoratifs © Les Arts Décoratifs / photo : Christophe Dellière

Mardi 12 juillet 2022 de 14:30 à 16:30
Mercredi 24 août 2022 de 10:30 à 12:30 Réserver
Vendredi 26 août 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 31 août 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 7 septembre 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver
Mercredi 21 septembre 2022 de 14:30 à 16:30 Réserver

Atelier 11-14 ans
Stage Ceci n’est pas un col (4 séances)

Détournement de matières, jeu de transparences, appliqué et broderie sont autant de techniques convoquées dans ce stage qui propose la réalisation d’un « col » en trompe l’œil. Dessin, coupe, décor, à toutes les étapes de sa création, cette pièce vestimentaire rend hommage à l’esprit libre et fantaisiste de la créatrice de mode Elsa Schiaparelli. Avec Michèle Obriot, créatrice textile.

DURÉE : 4 SÉANCES DE 2H30 DU MARDI AU VENDREDI

Image : Elsa Schiaparelli, Cape « Phoebus », hiver 1937-1938. Laine et broderie. Musée des Arts décoratifs. Don Elsa Schiaparelli, UFAC, 1973 © Les Arts Décoratifs / Christophe Dellière

Mardi 23 août 2022 de 10:30 à 13:00 Réserver

Atelier en famille (4 ans et +)
Clin d’œil

Fantaisie et effet de surprise sont au rendez-vous de cet atelier dédié à la créatrice de mode Elsa Schiaparelli. Dès la visite de l’exposition, les enfants sont invités à retrouver, dessiner les décors et les accessoires inspirés du corps humain. En atelier les formes de l’œil, de la bouche ou encore de la main sont transformés pour la création d’un spectaculaire masque-chapeau.

Cette activité se fait en famille : chaque enfant doit être accompagné d'un adulte.
DURÉE : 2H

Image : Elsa Schiaparelli, Manteau du soir (détail), Hiver 1938-1939. Laine, soie et porcelaine. Musée des Arts Décoratifs © Les Arts Décoratifs / photo : Christophe Dellière

Samedi 17 septembre 2022 de 10:30 à 12:30 Réserver

Visite guidée en famille (7 ans et +)
Elsa Schiaparelli : la belle et la mode

« Chapeau chaussure », « poches tiroirs » ou encore « boutons papillons », l’univers de la créatrice de mode Elsa Schiaparelli vous réserve bien des surprises. Dans l’esprit de la « Belle et la Bête » de Jean Cocteau, venez découvrir toute la fantaisie, la poésie et la modernité de ses créations en vous inscrivant à cette visite à partager entre petits et grands.

Cette activité se fait en famille : chaque enfant doit être accompagné d'un adulte.
DURÉE : 1H30

Photo : Elsa Schiaparelli en collaboration avec Salvador Dalí, Robe du soir, 1937. Soie © Philadelphia Museum of Art

Jeudi 25 août 2022 de 14:30 à 16:00 Réserver
Samedi 24 septembre 2022 de 10:30 à 12:00 Réserver

Groupes

Visites guidées
Programme et tarifs > cliquez ici.

Visites libres
Pour les groupes déjà constitués avec leur propre conférencier (extérieur aux Arts Décoratifs) ou sans conférencier : rendez-vous à la page Visite libre.

INFORMATION / Réservation

Vous pouvez contacter le service des publics du lundi au vendredi de 10h-13h et 14h-16h :
• par tél. au 01 44 55 57 66
• par courriel : reservation@madparis.fr

Tout courrier est à adresser au Service des Publics, Les Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris.

Contacts

• Isabelle Grassart - Responsable du Service des Publics : isabelle.grassart@madparis.fr
• Elen Lossouarn - Chargée de l’éducation artistique : elen.lossouarn@madparis.fr
• Amandine Loayza-Desfontaines - Chargée de programmation salle de conférence : amandine.loayza-desfontaines@madparis.fr

Découvrez les autres activités proposées par le service des Publics.

Le catalogue

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter