Nouveau look pour la boutique et ses vitrines

La librairie-boutique du Musée des Arts Décoratifs, gérée par Arteum depuis 2013, se réinvente grâce au talent de Mathilde Bretillot et de jeunes diplômés de l’École Camondo.

Une rénovation confiée à la designer Mathilde Bretillot

© MAD Paris / Photo : Christophe Dellière

Pour faire peau neuve après le renouvellement de sa concession, Arteum a fait appel au talent de Mathilde Bretillot qui avait déjà signé l’aménagement des lieux à son arrivée en 2013.

Son intervention s’est articulée autour de quatre grands axes :

La couleur : la gamme multicolore choisie est extraite d’un papier peint panoramique conservé au Musée des Arts Décoratifs. Intitulé Le Brésil, dessiné par Joseph Fuch et fabriqué par la manufacture parisienne de Jules Desfossé en 1862, ce papier peint est reproduit dès l’entrée de la boutique au 105 rue de Rivoli. La variation de couleurs se décline dans chaque espace.

Un amphithéâtre d’objets : une organisation nouvelle de meubles de présentation, permettant de disposer de petites et grandes pièces de mobilier, sous la forme d’un petit amphithéâtre qui peut également accueillir des talks autour de sujets en lien avec l’actualité de la boutique et du musée.

Un espace « enfants » avec livres et jouets, qui prend sa place dans la librairie, comme l’hémicycle d’un petit théâtre.

Le réemploi : une transformation complète du concept visuel et du parcours clients tout en réutilisant le mobilier et les matériaux d’origine. Un relooking réalisé sur place éco-responsable.

De nouvelles vitrines conçues par les jeunes diplômés de l’École Camondo

Les vitrines de la boutique-librairie du Musée des Arts Décoratifs se transforment également, grâce aux jeunes diplômés de l’École Camondo, dans le cadre du programme « Tremplin » de l’établissement. Cette initiative conjointe du musée et de l’école d’enseignement supérieur, en lien avec Arteum, a pour but de promouvoir le travail de jeunes architectes d’intérieur designers. Elle témoigne des synergies à l’œuvre entre le musée et l’école, au sein de l’association des Arts Décoratifs.

Pour cette première édition, l’École Camondo a sélectionné trois talents : Camillo Bernal, Jeanne Facomprez et Thomas Noui. Ces jeunes architectes d’intérieur et designers sont en charge de la conception et de la réalisation des trois vitrines de la boutique-librairie, sous la direction de Mathilde Bretillot, également enseignante à l’École Camondo et en charge de la coordination artistique de « Tremplin ». Ils affirment à travers ce projet leur vision conceptuelle tout en démontrant leurs savoir-faire artistiques, culturels, techniques et théoriques.

  • © MAD Paris / Photo : Christophe Dellière
  • © MAD Paris / Photo : Christophe Dellière

Au centre de leur travail ; une réinterprétation inédite de Trois femmes et trois loups, dessin d’Eugène Grasset conservé au département des arts graphiques du musée. Il en résulte trois installations qui se font à la fois oeuvre et scène, faisant ainsi écho à l’« amphithéâtre des objets » imaginé par Mathilde Bretillot pour l’intérieur de la boutique. La vitrine devient alors un espace de double exposition, où se côtoient les produits de designers confirmés, proposés par la boutique, et la production de jeunes designers. Chaque vitrine a mobilisé la création d’une collection d’objets originale dont la matérialité et la mise en œuvre est directement issue de la référence initiale.

© MAD Paris / Photo : Christophe Dellière

À chaque renouvellement des vitrines, assuré par la même équipe tous les 3 ou 4 mois, les décors et objets ne seront pas détruits mais mis en vente au profit du programme de bourses d’étude Égalité des Chances de l’École Camondo, dans une démarche d’écoresponsabilité. À travers cette boutique-librairie revisitée, Arteum offre une nouvelle expérience aux visiteurs du Musée des Arts Décoratifs et un espace d’expression et d’expérimentation aux jeunes diplômés de l’École Camondo. Les collections du musée sont également mises en lumière comme sources d’inspiration précieuses et de création infinies pour les designers contemporains.

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

fond=article-normal}{id_article}{env}